Lâcher la proie pour l’ombre


Lâcher la proie pour l’ombre

Se laisser distraire de son objectif, de ses intérêts, abandonner un avantage réel pour un profit illusoire.

  • Nous sommes l’ancre du salut, le havre de la bourgeoisie ; car nous conduisons le troupeau des humains avec la peur de l’inconnu, nous savons les paroles mystiques qui brisent les énergies, domptent les volontés et forcent la bête humaine à lâcher la proie pour l’ombre. — (Paul Lafargue , Pie IX au Paradis – 1890)
  • Même quand la besogne agricole est extrêmement lucrative, beaucoup de Français, lâchant la proie pour l’ombre, ont tendance à la fuir, croyant ainsi monter dans la hiérarchie sociale. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)

Le Chien qui lâche sa proie pour l’ombre

Chacun se trompe ici-bas.
On voit courir après l’ombre
Tant de fous, qu’on n’en sait pas
La plupart du temps le nombre.
Au Chien dont parle Esope il faut les renvoyer.
Ce Chien, voyant sa proie en l’eau représentée,
La quitta pour l’image, et pensa se noyer ;
La rivière devint tout d’un coup agitée.
A toute peine il regagna les bords,
Et n’eut ni l’ombre ni le corps.

Le Chien qui lâche sa proie pour l’ombre de Jean de La Fontaine.


Leave a Reply