Être fleur bleue


Expression : Être fleur bleue

Signification : être sentimental et romanesque et par extension, être naïf.

Origine : Cette expression vient d’une locution « cultiver la petite fleur bleue ». Dans le langage des fleurs, le bleu pâle exprime une tendresse inavouée, discrète et idéale. On la doit à l’écrivain allemand Novalis, mort à 29 ans. Il évoque à sa manière la légende d’un trouvère médiéval qui, parti à la recherche d’un idéal, découvre la fleur bleus symbole de la poésie. Le récit de Henri Ofterdingen s’ouvre en plein moyen âge. Novalis dépeint l’esprit de celte époque dans des images nouvelles et charmantes. Il pénètre dans l’intérieur d’une habitation simple, et nous y montre le jeune poète endormi et rêvant. C’est Henri Ofterdingen. Une fleur bleue gracieux symbole de la poésie, qu’il voit fleurir dans ses songes, lui montre la perspective d’une carrière inconnue Réussira-t-il à cueillir la fleur charmante?

Exemple : La grande fleur bleue dit : N’ai-je Pas réussi à sortir Du fond du plus noir saphir Ce feu plus pur que la neige ? Dans le clair matin de Dieu, La grande fleur a frissonné De la gloire d’être née, Du triomphe d’être bleue! Paul Claudel

Elle se nommait Clarisse Bocquet, et était la fille d’un camelot, d’un ancien petit marchand de jouets, qui maintenant tout secoué par son besoin de cultiver la petite fleur bleue des romances – Pot Bouille d’Emile Zola


Leave a Reply