C’est David contre Goliath 1


Expression : C’est David contre Goliath ou C’est David qui se bat contre Goliath

Signification : Combat entre deux personnes de force inégale.

Origine : Combat de David contre Goliath.
La guerre s’alluma de nouveau entre les Philistins et les Israélites. On se mit en campagne de part et d’autre, et l’on s’approcha de manière que les deux armées n’étaient séparées que par un vallon. Alors un Philistin , nommé Goliath , s’avança ? et défia le plus brave des Israélites de venir combattre contre lui, à condition que le parti de celui qui serait vaincu , recevrait la loi du vainqueur. Goliath était un géant haut de dix pieds , armé de toutes pièces, portant une lance dont la hampe ressemblait à une ensuble de tisserand. Personne n’osa se présenter contre un uerrier, dont l’aspect seul inspiroit de l’effroi. David s’offrit au Roi, et lui dit , avec une noble assurance , que, malgré sa grande jeunesse , il espéroit réprimer l’audace du Philistin ; qu en gardant les troupeaux, il s’était essayé contre les lions et contre les ours ; que le Seigneur , qui l’avoit délivré de la fureur de ces animaux, lui donnerait la victoire sur l’ennemi de son peuple. Saiil, charmé de l’intrépidité de ce jeune héros , accepta l’offre : « Allez , lui dit-il ; que le Seigneur soit avec vous. » Ensuite il lui fit donner ses propres armes. On revêtit David d’une cuirasse : on lui mit sur la tête un casque d’airain, et une épée au côté ; mais comme David n’était point accoutumé à toute cette armure , il rendit au Roi la cuirasse , le casque et l’épée. Il reprit son bâton : il choisit cinq pierres bien polies , qu’il mit dans sa panetière ; et tenant sa fronde à la main, il marcha contre le Philistin. Goliath, en le voyant s’approcher avec de telles armes , le méprisa : « Suis-je donc un chien à tes yeux, dit-il, pour que tu viennes m’attaquer avec un bâton? » —< « Je viens, répondit David, je viens au nom du Dieu des armées, qui veut se servir de mon bras pour venger Israël de tes insultes. Il te livrera entre mes mains, et je te tuerai, alin que toute la terre sache qu’il y a un Dieu en Israël. Toute cette multitude d’hommes reconnaîtra que ce n’est ni par l’épée , ni par la lance, que l’on obtient la victoire , mais que le Seigneur est le seul arbitre du sort des armes. » David s’avança ensuite, et se voyant à la portee du jet, il met une pierre dans sa fronde ; il la lance avec tant de roideur , qu’il la fait entrer dans la tête de Goliath, et le renverse mort. Aussitôt  il court sur lui ; et comme il n’avait point d’épée , il prend celle du géant, et lui coupe la tête. Les Philistins ayant vu tomber celui en qui ils mettaient toute leur confiance, prirent la fuite en désordre. Les Israélites les poursuivirent jusque dans leur pays : ils en tuèrent un grand nombre, et revinrent piller le camp des ennemis. L’expression C’est David contre Goliath, est utilisée pour qualifier un combat entre des adversaires de forces inégales.

Exemple : Pas toujours facile de prouver que l’opérateur manque à son obligation de moyens et en la matière, c’est un peu David contre Goliath.


One comment on “C’est David contre Goliath

  1. Reply biloubilou Mai 30,2014 11:30

    merci pour les définitions!

Leave a Reply